Feu Dom Juan

D'après Molière

La compagnie bretonne de l’Île Lauma et la compagnie picto-charentaise Ilot-Théâtre s’associent pour mettre en scène un Dom Juan de Molière.

voir les prochaines dates >


Photos : Jacques Balcon

Équipe artistique

Adaptation : Laure Huselstein
Mise en jeu et interprétation : Laure Huselstein et Laurent Mascles
Collaboration artistique : Serge Irlinger
Création costume : Edwige Payet
Création maquillage : Victoria Maës
Création lumière : Serge Irlinger
Coproduction : Compagnies de L’Ile Lauma et Ilot-Théâtre
Création  : Festival OUPS

Dom Juan – Sganarelle, un couple mythique

D’esthétique baroque, Dom Juan est la pièce de la démesure : profusion de personnages, de lieux, de mouvements, de styles d’écriture, mais aussi de l’intimité à travers la relation forte du couple Dom Juan – Sganarelle.

Complicité, dépendance, peur, admiration…, l’un ne peut exister sans l’autre. Alors, qu’advient-il lorsque l’un disparaît ?

Feu Dom Juan, le spectacle

Dans un espace épuré, Dom Juan en statue de pierre sur son piédestal, Sganarelle, sorte de clochard à la Beckett traînant son bric-à brac d’objets.
Désormais seul au monde, Sganarelle vient chaque jour faire revivre le passé. Il ressuscite Dom Juan, réanime les querelles, convoque les personnages : Elvire, Charlotte, Mathurine, Dom Louis, le Pauvre… qui s’incarnent dans des objets de pacotille : un sabot de bois, une brosse, une soupière… Dans cette mise en scène, le texte de Molière garde toute sa richesse : le débat d’idées et la légèreté de la comédie à travers l’univers poético-humoristique du théâtre d’objet. Au final, on ne sait plus qui manipule qui. Dom Juan s’anime comme par magie… N’est-ce qu’un mirage, le fruit de l’imagination de Sganarelle ou le signe de l’éternité du Mythe ? Si Sganarelle a tout pouvoir sur la statue de pierre, ne va-t-elle pas l’engloutir à son tour ?

Téléchargements

Dossier de présentation (1Mo)

Revue de presse (1Mo)

Photos haute définition (38 Mo)