Histoire d’Aladin

Conte théâtral pour trois acteurs et deux musiciens.


Histoire_aladin par ilottheatre

Équipe artistique

Adaptation : Laure Huselstein
Acteurs-conteurs : Laure Huselstein, François Delime, Serge Irlinger
Musiciens : Adrien Lemaître, Mélaine Lemaître
Scénographie : Alexia Vergnes
Costumes : Florence Laforge

L’histoire…

Pour le plus grand plaisir des spectateurs,
les trois acteurs et les deux musiciens
nous racontent la merveilleuse histoire d’Aladin.
En quelques instants,
ils nous transportent dans l’univers féérique des Mille et Une Nuits.
Entraînés par les rythmes de la musique,
(sur scène, plus de 30 instruments venus d’Orient, d’Asie et d’Afrique)
les acteurs endossent tour à tour les personnages d’Aladin,
de sa mère, du mage, du vizir, de la princesse.
Une subtile partition entre le chant, la musique,
le jeu, la danse, et le conte se tisse.Aladin, devenu prince grâce au pouvoir d’une lampe magique
était au départ un adolescent de 15 ans
des quartiers pauvres d’une lointaine ville de Chine.
Fils d’un artisan tailleur,
il refuse l’autorité de ses parents et préfère traîner dans les rues.
Abandonné à lui-même, il se laisse aborder par un inconnu qui prétend
être son oncle et vouloir son bien.
Séduit par les promesses flatteuses,
il accepte de le suivre et de le servir pour de l’argent,
devenant ainsi l’instrument d’un dessein malhonnête
(le vol d’une lampe aux pouvoirs surnaturels).
Malheureusement, l’entreprise échoue ;
Aladin ne parvenant pas à remonter la lampe de la grotte
où le mage l’a fait descendre,
ce dernier l’abandonne au fond du trou.
Il s’en sortira grâce à la lampe magique.
Fort de cette expérience éprouvante, Aladin a mûri.
Il a tourné la page et s’est mis au travail
pour le plus grand bonheur de sa mère.
Mais une autre épreuve l’attend :
la découverte du sentiment amoureux
-un amour impossible-
pour la fille du sultan aperçue au détour d’une rue.

Le spectacle a été crée en décembre 2000 à la Fabrique du Vélodrome, à La Rochelle et a été joué à travers toute la France.

Téléchargements

Dossier de presse (0,2Mo)